adult cartoons
cartoon network porn
lesbian cartoon porn

No: 093, Décembre - Aralık - December 2017

Klée, Jean Paul

Rate this item
(1 Vote)

jpk-biyografik-not

Né à Strasbourg le 5 juin 1943. Son père était le philosophe Raymond-Lucien Klée, brillant normalien, ami de Simone Weil et Jean-Paul Sartre qu'il introduisit à la pensée de Husserl. Entré tôt dans la Résistance, il rejoignit le combat du Général de Gaulle dès 1940. Arrêté pour propagande gaulliste au lycée de Versailles où il enseignait, il mourut au camp du Struthof (Bas-Rhin), le 18 avril 1944. La vie et l'oeuvre du poète en seront profondément imprégnées.

Après des études littéraires à l'université de Strasbourg, Jean-Paul Klée enseigne à Saverne de 1971 à 1979, à Strasbourg puis à Gisors (Eure). Il publie, en 1970, son premier recueil poétique, "L'été l'Eternité", préfacé par Claude Vigée. Il lit l'ensemble de la poésie alsacienne depuis le début du XXème siècle et collabore à de nombreuses revues. "La Résurrection alsacienne" (1977) sera suivi de "Requiem sur l'Europe à son lit de mort" (1983) et "Poèmes de la Noirceur de l'Occident" (1998).

Militant anti-nucléaire et écologiste dès 1977, il y consacrera 10 ans de sa vie. Son action auprès des médias sur le scandale des lycées Pailleron lui vaudra sa radiation de l'Education Nationale en 1991. Après de brefs séjours à Paris, il vit maintenant à Strasbourg.

Parmi ses nombreux textes militants, citons "La lettre au jeune Fabien sur les douleurs de notre temps, avec une Prière et un Appel.à.tous.contre.la.bombe.atomique" (1979).

Ce poète maîtrise tous les tons, du drôle au vulgaire, du tragique au sublime. Il est aussi remarquable en poésie que dans les pages de son immense journal. Son "Retour au Struthof" (1994) est l'un des plus forts cris de la poésie francophone depuis 1945 -prolongement du poème "La cruxifixion alsacienne" (1977). Il a publié en 2001, aux éditions de la Nuée -Bleue, à Strasbourg, une merveilleuse petite promenade en prose, "Rêveries d'un promeneur strasbourgeois", qui devrait être un véritable livre de chevet pour les admirateurs de cette ville magique.

Son style, reconnaissable entre tous est unique dans la poésie française contemporaine : il en fait une grande voix de la francophonie.

 

  • L'Eté l'Eternité, poèmes, Guy Chambelland 1970.
  • La Résurrection Alsacienne, poèmes, Editions St-Germain-des-Prés, 1977.
  • Le Sacrifice de Jean Lumière contre Fessenheim-Hiroshima, théâtre, chez l'auteur 1977.
  • Lettre au jeune Fabien sur les douleurs de notre temps, chroniques, suivi d'un Appel à tous contre la bombe atomique, chez l'auteur 1979.
  • Requiem sur l'Europe à son lit de Mort, poèmes, Editions St-Germain-des-Prés, 1983.
  • Journal du fiancé, journal de décembre 1979 à août 1980, le Cherche-Midi éditeur 1985.
  • Mon Coeur flotte sur Strasbourg comme une rose rose, journal de novembre 1986 à février 1987, BF Editions 1988.
  • Poèmes de la noirceur de l'Occident, poèmes, BF Editions 1998. (Plus)
  • Rêveries d'un promeneur strasbourgeois, La Nuée Bleue, 2001. (Plus)
  • ...Oh dites-moi Si l'Ici-Bas sombrera ?..., Arfuyen, 2002 (Plus)
  • C'est ici le pays de larizza, BF, 2003. (Plus)
  • Trésor d'Olivier larizza, Éditions des Vanneaux, 2008.
  • Les bonheurs d'Olivier Larizza, Éditions des Vanneaux, 2011